Success

Le 8e jour, estimant qu’il l’avait bien mérité, Dieu créa Success. Rien que ça.
Un divin Mashup d’ électro-rock de ce qu’il avait déjà engendré de mieux : pas mal de Stooges, un trait de Run
DMC, un doigt (bien tendu) d’AC/DC et un soupçon de Kraftwerk… Comme il leur fallait un berger, Il leur donna
Mister Eleganz, velu pour les guider – lui qui offre des poils de son Torse Céleste à la fin de chaque concert. Lui et ses trois apôtres: guitare/batterie/machines, prêchèrent de par le monde (Chine, Russie, Asie duSud-Est…) quelques 150 célébrations (Marsatac, Rock en Seine, Transmusicales… ).

Leur premier miracle ? « Girl from New Orleans », tube iconique de 2008. Puis vint l’opus « Hard to Come back » qui eut l’honneur de figurer au côté de Mozart et Metallica sur la B.O.F du Blockbuster païen « Zombieland ». Aujourd’hui enfin, l’Album nous arrive. L’attente des fidèles n’aura pas été vaine. « Social Network Junkies » se prépare à devenir le plus gros phénomène de tout leur temps. Mixé dans le Suffolk au sein même du Monkey Puzzle Studio, il se démarque par sa richesse de styles, sa puissance libérée et libératrice, par son efficacité jouissive et ses riffs électro-cuttés… Sa mission : faire oeuvre d’oecuménisme pour qu’enfin la paix règne entre toutes les chapelles musicales. Jusqu’où iront-ils ? Dieu seul le sait. Et encore….

Myspace | Facebook